Chez Kelly
Publié le - 1012 v. -

Les magazines online, tout pareil quoi !

Depuis que la web publication est à la mode, de nombreuses femmes ont mis en ligne leur magazine pour que ces derniers puissent être disponible et facilement accessible à tous depuis internet que ce soit depuis un ordinateur ou un appareil mobile. Pourtant, ces magazines sont presques tous pareils en allant de la cornure des pages aux rubriques en passant même par les articles. Il n'y a rien d'original jusqu'au point où la presse féminine est devenue une accusée pour apparemment asservir les femmes. Même pliés sous les tables basses et non dévoilés sur internet, ces derniers semblent servir le même rôle. Ce qui est le plus symptomatique est que les femmes deviennent de plus en plus nombreuses à se sentier obligées de se justifier à chaque fois qu'elles consomment ces magazines qu'ils soient en ligne ou non. Peut être tout simplement parce qu'elles souhaitent être vue comme coquette et curieuse au lieu d'intelligente et concernée? La majorité des excuses de trouvent alors dans l'intérêt ciblé, pour aider à passer le temps, pour s'améliorer en anglais, pour assumer tout simplement sans revendiquer. Tout cela pour dire que le magazine féminine qu'il soit en ligne ou non est tout simplement taxé de superficialité.

D'où vient cette crise de légitimité?

Cette crise survient suite à la volonté d'unir puisqu'avant toute chose, le magazine féminin a pour but d'associer les femmes entre elles pour qu'elles puissent se solidariser et ainsi favoriser leur prise de conscience face à celle des hommes. Mais ce n'est pas tout. Cette volonté se traduit aussi par la marginalisation puisque le magazine en question a alors décidé d'exclure entièrement les hommes grâce à certains sujets comme la cuisine ou la mode par exemple. Mais il y a aussi cette dualité intrisèque puisque malgré que le magazine féminin reste un outil d'émancipation des femmes c'est aussi un magazine dépendant de nombreux caractéristiques qui la fonde et qui se prolonge d'une société qui se tourne déjà vers la valorisation des hommes. Quoi qu'il en soit tous les magazines online se ressemblent puisque pour unir ils se sont d'abord désunis afin d'accaparer le système puis se sont mis à la botte de ce même système.

Laissez votre commentaire à propos de cet article